Pour accroître ou, du moins, maintenir la performance de leur site industriel, les entreprises ne doivent pas négliger l’optimisation énergétique et l’isolation des transports de fluides caloporteurs. La moindre perte thermique entraîne en effet une perte financière. C’est la raison pour laquelle le matelas isolant existe sur le marché. Ce mini-guide vous permettra d’en savoir davantage sur le sujet.

Une solution d’isolation à multiples avantages…

En optant pour le matelas isolant, une entreprise industrielle disposera d’une solution pouvant s’adapter à chacun de ses équipements, vu que ce dispositif a été conçu sur mesure. Ses performances d’isolation sur des équipements qui fonctionnent à des températures ultimes sont très élevées. On doit cela aux matériaux techniques qu’il a à sa disposition.

La popularité de plus en plus croissante du matelas isolant est aussi liée à sa souplesse et sa flexibilité. La déformation, le dépliage et la compression du dispositif sont possibles. Un détail important lorsqu’on se trouve dans les lieux difficilement accessibles ou face à des équipements connus pour leur complexité.

Aussi, rappelons que le matelas isolant est une solution facile à mettre en œuvre. Le seul moment d’intervention du calorifugeur est celui de sa pose, une opération qui ne requiert pas l’interruption de la production.

Face aux problématiques de points singuliers

Grâce à ses divers atouts, le matelas isolant est une option aux problématiques relatives aux points singuliers sur les zones industrielles. On désigne par « points singuliers » les équipements de plusieurs pièces inséparables utilisés pour lier deux sections de tuyauterie. Ce sont, entre autres, les robinets, les pompes, les vannes, les turbines et les autres composants de la tuyauterie. Étant indispensables dans le maintien du rythme de production et la sécurisation du site, ils devront être bien isolés. Pourtant, faire cela d’une manière native est complexe. Heureusement qu’il y a le matelas isolant qui a l’avantage de convenir aussi bien à une rénovation qu’en tant que solution d’isolation proprement dite.