La saison des tomates est là ! On aura alors droit à plusieurs variétés de formes, de tailles et de couleur. Peu importe le type, la tomate est toujours essentielle pour agrémenter nos assiettes et donner un goût particulier à notre plat.

Selon les préférences, la tomate peut se manger en salade, en sauce, en accompagnement d’un plat ou en apéritif. Or, elle a presque failli ne jamais finir dans nos assiettes.

 

Une mauvaise réputation

Avant 1820, la tomate était connue comme étant un aliment toxique capable de provoquer le cancer, l’appendicite ou encore la fièvre cérébrale. À cette époque, on n’osait pas en consommer. Mais Johnson, un colonel de l’armé, avec son caractère excentrique, a choisi d’en manger. Il a décidé de consommer tout un panier devant plusieurs personnalités. Il prouva ainsi que ce fruit-légume n’était pas toxique. Immédiatement, on finit par en consommer jusqu’à maintenant où il peut convenir à toutes les préparations.

 

Des caractéristiques très particulières

Tout le monde n’apprécie pas la tomate parce que certaines personnes ne la supportent pas. Chez certains, elle peut provoquer des allergies, alors qu’il s’agit d’un antioxydant très efficace. C’est notamment le lycopène de son pigment rouge qui recèle des caractéristiques intéressantes. Il faut savoir que cet antioxydant est bien plus efficace par rapport au bêtacarotène pour la prévention du cancer.

 

Un produit pour prévenir le cancer

La tomate contient aussi de l’acide coumarique et de l’acide chlorogénique qui agit dans l’organisme pour prévenir le cancer des poumons. Ces produits permettent d’inhiber davantage les effets des nitrosamines qui se trouvent dans la fumée de cigarette. La tomate permet aussi d’apporter de la vitamine C, de la vitamine A, du potassium et du fer.

 

Faire le bon choix

Lorsqu’on achète une tomate, il est conseillé de choisir les variétés de saisons. Il faut porter son choix sur celles qui sont souples, charnues, bien juteuses, de teinte brillante et proposant une odeur de fraîcheur. Il est préférable de varier puisqu’il existe tant de variétés qui ont des caractéristiques bien distinctes.

En termes de préparation, on peut la combiner avec toute sorte d’ingrédients : huile d’olive, viande, légumes…